Breaking News

classe affaires

Immigration au Canada – Immigration des entreprises

Immigration d’affaires
(Classe affaires)

La particularité de cette classe est que les gens qui réussissent dans cette catégorie, font des affaires et n’ont pas l’intention d’obtenir un emploi au Canada – ils ont l’intention de gérer leur propre entreprise. Cette classe comprend trois catégories :

  • investisseurs (« investisseurs »). Ceux qui passent par cette catégorie doivent avoir des liquidités importantes (au moins 1 600 000 $ CA) et être prêts à investir au moins 800 000 $ CAD dans l’économie canadienne. Cette classe ne s’applique qu’à la province de Québec. Toutes les autres provinces ont leurs propres programmes d’investissement.
  • Les entrepreneurs. Les personnes de cette catégorie doivent avoir de l’expérience en affaires, avoir suffisamment d’argent et de compétences pour créer une nouvelle entreprise ou acheter une entreprise prête à l’achat au Canada et la gérer. Toutes les provinces ont leurs propres programmes d’affaires.

  • indépendant. Les personnes de cette catégorie doivent avoir suffisamment de compétences professionnelles pour commencer à fournir des services professionnels en tant qu’entrepreneur privé. La particularité de cette classe est qu’elle ne peut être tenue que par des gens d’art, des athlètes et des agriculteurs qui peuvent contribuer au développement de l’art au Canada, du sport ou de l’agriculture.

Entrepreneurs
Cette catégori
e offre une excellente occasion d’iminiser au Canada ceux qui ont une expérience commerciale réussie et des fonds suffisants pour acheter une entreprise ou une organisation existante au Canada. La principale exigence des entrepreneurs immigrants est de créer de nouveaux emplois ou de maintenir les emplois existants.

Exigences pour un entrepreneur :

  • Il doit démontrer une expérience d’affaires réussie en tant que propriétaire ou gestionnaire;
  • il doit démontrer la disponibilité de sa propre trésorerie d’une valeur d’au moins 150 000 dollars canadiens;
  • il doit signer les obligations de se conformer dans les trois premières années suivant son entrée au Canada aux conditions de l’octroi d’un visa d’immigrant.

La particularité de cette catégorie est que le visa pour les entrepreneurs est délivré sous condition. Afin de supprimer la conditionnalité de son visa, l’entrepreneur doit satisfaire aux exigences de base suivantes :

  • pour créer une nouvelle entreprise ou acheter une entreprise existante. En même temps, la part de propriété de cette entreprise devrait être d’au moins 33 1/3 %;
  • Participer activement à la gestion d’entreprise; créer un minimum d’un lieu de travail pour un citoyen canadien ou un résident permanent (et non un membre de la famille de l’homme d’affaires). En même temps, l’homme d’affaires doit payer le salaire de l’employé embauché à des taux horaires inférieurs au minimum fixé au Canada, sur la base d’au moins 1950 heures payées (un an).

Un visa conditionnel est délivré pour trois ans. À la fin de cette période, l’entrepreneur doit démontrer que, pendant au moins un an, il a respecté les conditions dans lesquelles il a reçu un visa. De plus, entre 18 et 24 mois après son arrivée au Canada, il doit faire rapport aux autorités de l’immigration de ce qu’il a fait pour satisfaire aux conditions dans lesquelles il a obtenu un visa. S’ils n’obtiennent rien de ce qu’il était censé faire dans les trois ans suivant son entrée au Canada, il pourrait être privé de son visa d’immigrant. Habituellement, dans la pratique, les autorités de l’immigration sont très fidèles à ceux qui ont passé dans cette catégorie, et le critère principal par lequel ils décident de confirmer un visa est de démarrer une nouvelle entreprise et l’embauche d’un employé. Il est juste de dire que tous les immigrants de la catégorie « entrepreneur » ne se conforment pas aux conditions d’un visa conditionnel, mais les cas d’expulsion du pays en raison du non-respect des conditions de visa sont extrêmement rares.

Il convient de noter que vous devrez prouver aux autorités canadiennes la légalité des sources de vos économies et le fait qu’elles vous appartiennent et non à aucune autre personne. La situation financière doit être confirmée par les documents pertinents – registres de l’impôt sur le revenu (personnel et corporatif), évaluation indépendante des biens immobiliers détenus par l’entrepreneur, certificats de situation financière, etc. Pour passer par le processus d’immigration dans cette catégorie, il est presque toujours nécessaire de demander les services de professionnels de l’immigration.

Théoriquement, ceux qui passent sous la catégorie des « entrepreneurs » peuvent obtenir un visa inconditionnel. Le visa d’immigrant inconditionnel signifie qu’un permis de séjour permanent est délivré à l’entrepreneur sans aucune condition pour l’ouverture d’une entreprise par un entrepreneur. En règle générale, un visa d’immigrant inconditionnel n’est délivré que si l’immigrant de cette catégorie avait déjà une entreprise prospère au Canada avant de demander l’immigration. En règle générale, une entreprise est tenue d’exister pendant au moins un an. Dans la pratique, ce type de visa est extrêmement rare.

About Admin-CanadaQuebecVisa

Check Also

pourquoi au Canada

Donc, vous avez décidé d’émigrer du pays dans lequel vous vivez. Il y a de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *